Papotage
Entrez entrez vous ne serez pas déçu(e)

Papotage


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Bonjour

Notre forum a été amélioré
veuillez lire les nouveautés ci-dessous

 merci
Le 27 Août 2009

Modifications des forums et de leur contenu

voir Annonce pour plus de précisions
Un bouton de "citation multiple" a été ajouté afin de vous permettre de citer éventuellement plusieurs posts.
voir dans le sujet nouveautés forum ANNONCE
les explications plus détaillées


Un système de points a été mis en place
pour le fun
veuillez vous rendre dans le forum ANNONCE sujet nouveautés
pour en voir les détails



Partagez | 
 

 Les Fables en argot ou pastichés

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Lun 14 Juil - 15:48

La cigale et la fourmi (auteur inconnu)

La cigale qu’avait chanté tout l’été
Se trouva raide comme un piquet
Quand revint le temps friskey.
Vu qu’elle flambait aux courtines, ça s’devine.
Elle cavale trouvez sa pote la fourmi et lui dit :
Faudrait que tu me prêtes 25 louis,
Que j’te rendrai, ça j’te le jure,
Vu que j’ai une afflure à Longchamp.
C’est du gâteau cent pour cent.
Ca fait du 60 contre 1,
J’ai un tuyau cousu main.
La fourmi chanstique du coup
Vu qu’elle est archingue comme tout.
Elle lui bonni :
Qu’es-ce que tu faisais tout l’été.
Et ben j’gouaillais la chansonnette.
Ah tu gouaillais et ben ptite tête
Va gouailler tous les soirs à l’armée du salut
A la revoillure et l’ocqueduc.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mer 16 Juil - 21:28

Le loup et l’agneau (auteur inconnu)

C’est cui qu’a des gros bras qui fera toujours la loi.
Esgourder un ptit peu, j’vais vous bonnir pourquoi.

Un agneau tout mignard
S’tapais un gorgeons dans la flotte.
Quand v’in à passer un vache de loup.
Qu’était un malabar vint lui tenir la parlotte.
Dis donc duchnoc, qu’est-ce qui t’prend de glaviotter dans ma lance.
C’est pas moi Msieur puisque je bois en dessous de vous,
Mes glaviots ne vous rincent pas l’museau.
Tu glaviottes que j’te dis et d’une,
Et de plus y’a une marquée tu m’a dénoncé aux poulets.
C’est pas moi répond l’agneau,
J’étais encore sous presse.
Alors c’est ton frangin.
J’en ai point.
Alors c’est ta ménesse.
J’ai pas de pot Msieur,
Je suis trop minable, comment voulez-vous que j’sabre ?
Sur ce, le loup lui saute sur le poil le passe à la casserole et s’lavale.

Moralité : C’est cui qu’a des gros bras qui fera toujours la loi.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Lun 21 Juil - 1:17


Le Renard et la Cigogne (auteur inconnu)

V’la que Renard le chicandier
Rencontre un jour sa pote la mome cigogne.
Il s’dit j’vais drôlement me marrer,
J’vais l’inviter à tortorer.
Il lui bonni :
alors mignonne c’est ti qu’tu m’reconnais plus,
Ca fait un bail qu’on c’est pas vu.
Vient casser la graine à la tôle,
Y’a le bourbon seulabre à la piole.
Ok qu’elle lui fait l’autre tordue,
Croyant s’en filer plein les chocottes,
Un ptit geulton c’est toujours chouette,
Et aussi sec elle lui file le train.
Mais le Renard biglait en coin
Son pif à piquer les pâquerettes,
Et aussi sec il lui sert une assiette
Ou qu’sait qu’y avait d’la flotte dedans.
Lui s’la poire en trois coups de menteuse
Se fourre le tout dans la dent creuse.
Mais la Cigogne s’te pauvre souris,
Elle allongeait son quart de brie
Pour piquer la sauce qu’y avait dans l’assiette.
Total, elle a rien pu briffer.

Mais dans le fond de son ptit sinoquet,
Elle gambergeait un truc vachar.
Et d’autor quelques journailles après,
Elle va chercher sesigue Renard.
Dit donc duchnoc,
Amène toi pour le frivoloc,
J’ai du Saint- Honoré au lard.
Ca sentait bat dans la cuistance.
Le gnière s’amène pour s’les calées.
Mais alors comment qu’il était possédé,
Vu qu’elle lui serva la bidoche,
Dans une carafe à grand colbaque.
La cigogne, elle s’a la gênait pas,
Avec son tarin grand format.
Mais sésigue pour s’taper le tronc,
Rien à faire, il était marron.

Moralité :
Quand on est marlou,
Doubler les copains y’a pas bon.
Car y’a toujours un frère mironton
Qu’est un peu plus mariole que vous.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mer 23 Juil - 22:34

> LE GIBELOT & LA TORTOCHE (inconnu)
>
> Ça sert à rien d’se grouiller… Faut prendre un
> bon départ
> Comme disait la tortoche au gibelot, l’air
> peinard.
> « -Tiens ! J’te joue une tune que j’te gratte
> au poteau,
> Malgré mes p’tits panards et toi tes
> grands pinceaux.
> -T’es cinglée, qu’y lui fait, t’as une
> poussière dans l’œil…
> Les 2 doigts dans l’tarin, j’gagnerais
> dans un fauteuil.
> Tu s’rais même pas parti que j’s’rais
> déjà au bistro…
> -Que dalle ! fait la tortoche. Tiens, j’te
> joue l’apéro. »
> Et les paris s’engagent.
> 60 contre 1, voilà l’gage.
> Le kangourou, qui s’marrait, dit : « c’est
> moi que j’fais l’starter ! ».
> Y file sa pogne dans sa fouille, en sort son
> revolver
> Et Pan ! les v’là partis.
> Ou plutôt la tortoche, parce que l’gibelot,
> y’s’dit :
> « -J’suis pas encore loquedu, y’a
> l’bourguignon qui tape, j’partirai à la fraîche
> En mettant l’grand braquet… J’m’en vais
> griller une sèche. »
> Y s’installe, fait son pieu, glisse sur la
> moleskine,
> Pique un p’tit roupillon… et la tortoche ,
> elle s’débine
> Sans s’frapper, vers le but. Quand l’gibelot
> y s’réveille,
> Y cavale sur la piste mais Adieu son oseille
> !
> Pendant qu’y ronflinguait, la tortoche, sans
> forcer, arrive près du poteau, et l’bat d’une
> encolure.
> « -Alors, p’tite tête d’anchois, qu’elle
> lui fait, tu gamberges ?
> J’t’ai drôlement possédé malgré mes
> cinquante berges.
> Et encore, t’es verni, t’as couru en
> maillot…
> Rends-toi compte que Mézigue, j’ai ma
> piaule sur mon dos !»

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mar 29 Juil - 16:18

Le Cave et le Vachard (Jeannot de Château-Lapompe)

Un Cave, bien planqué, kif un mac,
Bouffait en lousdé un calendos
Le gonze Vachard, sentant schlinguer l'matos,
Essaye de l'avoir à l'arnaque
"Hé ! ça boume Boss Lavedu,
T'es vraiment maous ! Et t'en jette un jus !
Sans charrier, si ta goualante
Est aussi bath que tes fringues
Roule les mécaniques, t'es l'caïd du bastringue."
Esgourdant, fleur de nave se sent pus pisser ;
Et pour pousser sa goualante
Il desserre ses ratiches, laisse tomber l'calendo.
Le Vachard s'le morgane, et bonnit : "Mon poteau,
J' t'affranchis "si t'encaisse des salades
Tu te retrouves en deux coups les gros en calcif
Avec ton fromgi bouffé par le faisan
Qui t'l'a fait au boniment "
Le branque, allant au cri sur le ruban,
Renaude, fumasse, qu'on l'baiserait plus, bécif.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Ven 1 Aoû - 13:27

LE CORBAC ET LE ROCNEAU


Un pignouf de corbac, sur un touffu, paumé,
S’envoyait par la tranche, un coulant barraqué.
Un goupillé d’rocneau qui n’avait pas clappé,
Se radina lousdé pour le baratiner :
" Hé ! Mon pote le corbac,
Je n’avais pas gaffé que t’étais si chouette
Et si bien balancé.
Si tu pousses ta gueulante aussi bien que t’es fringué,
T’es l’caïd des mecs de ce bled ! "
Le corbac, pas mariole,
Lui lâcha le coulant sur la fiole.
Mort alité :
Tous c'qui reste au plumard
c'est d'faire gaffe aux combinards
et s'tenir peinard.

Jean de la Pisseuse

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Lun 11 Aoû - 18:36

Une version de : " Le corbeau et le renard"

Un pignouf de corbac sur un feuillu planqué
s'carrait dans la fiole un coulant baraqué
Un raquenaud qui n'avait dans l'jabot
qu'un cent de clous
Lui tint à peu près c'te jactance :
Eh, salut beau canari !
Si tu pousses ta gueulante aussi bien q't'es fringué
T'es l'mecton à la r'dresse et l'costaud du quartier
le corbac qu'était pas mariole
Lui balance le frometon sur la fiole
Honteux et confus
Il souleva sa jacquette
et lui montra son c---l !

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Ven 15 Aoû - 16:50

Le glaiseux et ses lardons (auteur inconnu)

"un glaiseux plein aux as et su'l point d'calancher
fit venir ses lardons,leur jacqta en lousdée:
"gardez vous leir dit-il de fourguer l'héritage
qu'les dabuches vous ont laissé
y a des fafiots ,des dinards des larankés qui sont planqués."
l'daron claboté ,les gniards y s'radinent au boulot
y z'en filent un bon coup comme des types a la r'dresse
et drip dotor...(!!!???)nib de pez nib d aflure...
mais l'vieux dab fut marle d'injecter aux loupiots q'c'est avec le boulot
qu'on fait le meilleur bizness

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Lun 18 Aoû - 15:06

Le bouseux et ses chiards.

Un glaiseux plein aux as et sur le point de cadencher
fit radiner ses lardons et leur jacta en loucedé :
"Eh les mecs, faudrait pas vous gourer en fourguant
l'héritage que les vioques nous ont balancé,
les thunards et les faffiots y sont planqués."
Le daron clamsé, les gnards radinent au turbin
et de rif et de tort et dans tous les coinstots
ils en foutent un bon coup comme des mecs à la redresse.
Nib de pèze, nib d'affure et pas même un pellot.
Mais le vioque fut mariole de jacter à ses loupiots
que c'est avec du boulot qu'on fait du bath business.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Ven 29 Aoû - 15:54

le corbac et le renard (Pastiche)

monsieur corbac planqué dans un arbre
tenait en son bec un cigare
monsieur renard par la fumée envouté
lui tint a peut prés ces paroles
"-Wesh du corbac wala si ton plumage se rapporte à ton ramage
t'est le bo goss du village
à ces mots le corbac se sentit
supérieur
et pour montrer son postérieur
il écarta son bec et son cigare en tomba
le renard s'en saisit, et dit
du corbac que tu es con
tu t'es fait par moi qui n'avais juste envie de fumer

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Lun 1 Sep - 19:36

Inspiré de Le corbeau et le renard (Marcek)

Momotte et le Corbeau

« Maître Corbeau sur un arbre perché
Tenait en son bec un fromage
Maître Renard par l'odeur alléché
Lui tint à peu près ce langage: »

Hé bien ,ami Corbeau
Avez-vous vu Momotte ?
Je la cherchais tantôt
Que le diable m'emporte
Je suis fou amoureux
De ses jolis yeux doux
Des pattes à la queue
C'est un petit bijou!

Le Corbeau se tient coi
Sur sa branche perché
Il connaît le matois
Et ne veut pas lâcher
Le camembert crémeux
Qui lance des effluves
Aussi voluptueux
Que ceux d'un pédiluve!

Maître Renard poursuit
D'une voix enjôleuse:
"Je sais que la fourmi
N'est jamais bien prêteuse:
Sur la paille ,elle a mis
Notre pauvre danseuse
Qui ne lui demandait
Qu'asile et réconfort
La cigale en est morte
Voyez son pauvre sort!

Mais vous, charmant corbeau
Vous êtes généreux
Vous avez le coeur haut
Et vous prêtez aux gueux
La taupe me l'a dit:
Vous êtes de nature
A donner vos radis
Et mainte confiture!

Le Corbeau s'amollit
A ces mots de louange
Son âme s'attendrit,
Il se prend pour un ange
Et s’il n'était vêtu
D'un habit aussi noir
On le croirait venu
Du paradis , ce soir!

Mais il voudrait savoir
Qui est cette Momotte
Qui plaît tant à Renard.
Est-ce Marie- Charlotte
Qui a des yeux plus noirs
Que le fond d'une grotte
Et qu'il a bien espoir
De conquérir un jour
Cette corneille amie
Qui suscite l'amour?
Sans doute le Renard
L'appelle-t-il Momotte ?

Et le corbeau, furieux
Jaloux comme un lion
Lâche le camembert
Qui choit sur le gazon!
Renard est réjoui
En recevant l'offrande
Et dit:"Merci, ami
Pour la bonne provende!
Ma marmotte chérie
Va bien se régaler
Je vous redis "Merci"
Et je m'en vais dîner!

Le Corbeau dépité
Gros-Jean comme devant
Sur sa branche est resté
Triste, et le bec pendant!

Moralité:
Ne soyez pas jaloux
C'est un faux sentiment
Qui fait tourner la tête
A de nombreux amants
Les privant , ça c'est bête
De camemberts coulants!
Rien ne vaut ici bas
(Même les plus beaux yeux!)
Pour un fieffé gourmand
Un camembert crémeux!

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Dim 7 Sep - 17:40

le corbeau et le renard revu

ch'renard et ch'corbeau

il etot une foid un ch'corbeau qui tennot d'un s'un bec un maroilles
ch'renard arrivo et disot bonjour bilout
ce que t'est mange sa sent renement fort
ch'corbeau disot c'est du maroilles
laissot tomber s'un maroilles
ch'renard disot merci aureoir

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Jeu 11 Sep - 15:42

Inspiré de Le corbeau et le renard (Auteur inconnu)

Un pignouf de corback

Un pignouf de corback, sur un feuillé planqué
S'envoyait par la trogne un coulant barraté.
Un hurlon qu'était marle vint lui tenir jactance,
N'ayant en d'sous la dent qu'un cent d'clous pour bectance.
Oh, oh, beau canari c'que tu dégotes!
T'es fringué, vrai de vrai comme un mec de la haute!
Si tu pousses la jactance aussi bien qu't'es nippé,
T'es l'mecton à la r'dress et l'costeau du quartier!
A ces mots, l'canari qu'était pas mariole
Lui lache l'calendeau sur la fiole.
Envoyé, c'est pesé dit l'goupil et fais bien gaffe aux mecs qui t'font ça à l'estom,
Et t'envoient sur la fraise des bobards à la gomme!

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Ven 12 Sep - 14:58

d'après Jean de la Fontaine
et revu par poetixpm

Inspiré de le corbeau et le renard

Maître corbaque et du connard, le renard

Maître corbaque sur un arbre perché,
tenais en son bec, un méga claquos
Duconnard par l'odeur alléché,
a un poil près, lui tint ces propos
" hé bonjour, monsieur du corbaque"
que vous me semblez beau dans votre frac
sans mentir, si votre smoking
se rapporte à votre standing
vous êtes la star des champs élysées
à ces mots, le croque mort ne se senti plus pisser
et pour montrer qu'il valait bien la grande Clara
ouvrit son clapoir et le calendos chutat.
Maître duconnard du renard, s'en saisi et dit
hé, joli croqumort, en bel habit
apprenez que celui qui a la chatche
vit aux dépends des gogos qui paient cash.
Cette leçon vaut bien un munster bien fait
le corbeau tout péteux rangea ses effets
et jura, mais un peu tard, que l'on ne le baiserai plus.

moralité
quand tu es en possession d'un suprême calendos, tu le planqus et tu te le bouffes en suisse et duconnard ira bouffer ses vieilles poules.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Lun 15 Sep - 14:24

Inspiré de le corbeau et le renard faisant laure


le corbac et le goupil

Maître corbac dans un arbre planqué
S'enfilait par la fiole un coulant baraqué.
Maître goupil à l'odeur se ramène,
Etlui tint à peu près c'te jactance:
"Eh, salut mon pote du corbac
t'es zigue un rien giron!
Sans mentir si ta gouaille est kif-kif tes fringues,
T'es le badichon des affranchis du quartier!"
A ces mots, le corbac ne se sent plus pisser.
Il ouvre tout grand ses badigouinces,
et le calando s'débinne!
"enlevé c'est pesé, j'tai baisé, dit l'goupil.
Fait bien gaffe aux p'tits gonzes qui t'la font à l'estoc,
Et t'gazouillent des bobards à l'esbroff."

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mar 16 Sep - 14:41

Inspiré de le corbeau et le renard (zozio)

corbac et renard

maitre corbac sur son touffu planqué tenait en son bec un coulant barraqué
maitre renard par l'odeur allèché luit tint à peu près cette jactance
ohé canari défringué, mec de là-haut
si tu jactes aussi bien qu't'es niqué, t'es le roi de la foire du quartier
notre piniouf qui n'était pas mariol, laissa tomber le fromtom sur sa fiole

moralité : quand t'es pas tout seul dans le quartier, t'as qu'une chose à faire : c'est fermer ta gueule !!!!

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
hchandolu
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6138
Age : 62
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mer 17 Sep - 8:19

variante:

Le corbac et le goupil

Un pignouf de corbac sur un touffu planqué Se goinfrait par la fraise un coulant baraqué
Un goupil un peu morne, par la puanteur rappliqués'aboule et lui tint à peu près ce baratin
"Eh salut vieux canaric'que t'es choucard c'que t'es michtosans charres,
Si tu pousses ta gueulante aussi bien qu'es nippét'es pour sur le mecton à la r'dresse des quinquets du quartier"
En esgourdant l'marle , l'corbac se sent plus pisser,ouvre une large fiole, laisse tomber l'pasteurisé.
Et l'ronard à fond de cale lui criave sa jaffe rapidos
Moralité :
tout marle qui bonnitVit au dépens de celui qui l'entrave

_________________


_(¯`·._ hchandolu `·.„.•¤­‹»
Revenir en haut Aller en bas
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mer 17 Sep - 18:09

Inspiré de Le Corbeau et le Renard (Catherine Escarras)


Le Barbeau et le Cornard

Maître Barbeau, sur un banc desséché
Tenait dans ses mains un grimoire !
Maître Cornard par les feuilles attiré,
Lui offrit un très bel auditoire !

" Eh, bonsoir Monsieur du Barbeau
Que vous êtes poli, que vous me semblez faux !
Si votre plumage se rapporte à votre langage,
Vous êtes le Coccatrix des "hautes" de ces bois ! "

Le Cornard, à ces mots, ne se sent plus de voix
Et pour montrer son habit caca d'oie
Il ouvre son bavard et perd ses dents d'ivoire !

Le Cornard s'en saisit et dit :
" Mon bon Monsieur, apprenez que tout blagueur
Vit au dépends de celui qui a des doutes
Cette émotion vaut bien un partage sans doute "

Le Barbeau nanti mais battu,
Jura mais un peu tard
Qu'il éviterait les faux-culs !


_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Jeu 18 Sep - 15:16

Inspiré de le corbeau et le renard (Roxane et Florian)

Le corbin et le renardo

Maître Corbin,sur un arcane ferchoi
Tenant en son bec croissé un fromage.
Maître renardo l'odeur allérément.
Lui tint à feu près se langage:
"Eh bonjour, monsieur du Corbin
Que vous êtes jolie! Que vous me semblez belle
Sans mentir, si votre ramassette
Se raprovissionait à votre plumer
Vous seriez le phénoméne des hôtels de ces bois.
A ces mots, le corbin ne se sent pas de joie;
Et pour montréchar sa belle voie,
Il ouvre un large bec croisé, laisse tomber sa projecter.
Le renardo s'en saisit, et dit:
"Mon bon monsieur, apprémé que tout flateur."
Vit au déché qui l'écoute.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mar 23 Sep - 16:48


Inspiré de le corbeau et le renard (André Ramello)

le corbeau et le renard version 2000

Maître Corbeau, son modem connecté,
lançait sur le Web des images.
Maître Renard, par la pub alléché,
Surfait Internet page à page.

"Hé voilà, dit-il, ce logo,
Il est vraiment joli, je dirais même beau !
Croyez-moi, ce serait dommage
Si vous n'en tiriez avantage !
Vous êtes un Bill Gates au cyber petit bois!"

Moult M.O. le corbeau transfère dans la joie
Croyant même de bon aloi
D'ouvrir son logiciel... mais le code en échoit !

Le renard prend copie et dit :
"Mon bon monsieur, apprenez que tout hacker
Vit aux dépens du site qu'il déboute !
Cette leçon vaut bien un CD-Rom sans doute."

Le corbeau, honteux mais plus sûr,
Protégea un peu tard l'accès au disque dur...

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mer 24 Sep - 18:18

Inspiré de le renard et le corbeau

le renard batard et le corbeau bléro

Un beau soir de janvierl'ami corbeau,
se tenait perché sur un brave boulot,
le corbeau dune tete digne dun gran fino
avait un fromage, que dis-je?un fromage? plutot une belle piece des plus gran alpages.
le renard dans l'ame assez crevard
ne tarda pa a se ramener vers le vantar.
il lui tint a peu pres ce langage:
_lache moi ton fromage ou jte marrave, avec ta tete de béto ca metoneré pa ke té ami corbeau taient tapé la tete sur un poteau.
le corbeau mettant le fromage dans sa poche replika par ces mots:
_koi tu veu me marrave? aten si je descen jvé te la fr a lenver grave.
le renard dun geste batar lui fit comprendre son opinion dune extension du doigt le plus long.
le corbeau voyan ceci bomba le torse, se fit fumer tel un ffe-spli, et de la morale vit l'amorce.
_alor vieille buse, aprés ton fromage, de ton corps jabuse et pren ton pucelage.
sur ces mots, le renard sen alla, les glawi vides certes mé le ventre plein.

Si faible tu es, ton bien ne defen pas
si tu veu continuer a marcher droit.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Ven 26 Sep - 18:30

Inspiré de Le Corbeau et le Renard

Le Rnard et le Corbac

Un pignouf de corbac sur un touffu planqué

Se goinfrait par la fraise un coulant barraqué

Un ronard un peu morne vint lui t'nir ctte jactance

Hè salut pote corbac , que vous etes choucard que vous etes michto

Sans déblaterer si votre jactance ressemble a vos frusques

Vous etes le rupin d'la populace de ctte cambrousse

En esgourdant l'marle , l'corbac laisse tomber l'clacos

Et l'ronard à fond de cale lui criave sa jaffe rapidos


Moralité : tout marle qui bonnit

Vit au dépens de celui qui l'entrave

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Sam 27 Sep - 20:16

Inspiré de Le Corbeau et le Renard (Henri Richer.( 1685 - 1748 )

Le Corbeau et le Renard

Maître Corbeau, voyant Maître Renard

Qui mangeait un morceau de lard

Lui dit : " Que tiens-tu là, compère ?

Selon moi, C’est un mauvais plat.

Je te croyais le goût plus délicat.

Quand tu veux faire bonne chère,

T’en tenir à du lard ! Regarde ces canards,

Ces poulets qui fuient leur mère ;

Voilà le vrai gibier de messieurs les renards :

As-tu perdu ton antique prouesse ?

Je t’ai vu cependant jadis un maître escroc.

Crois-moi ; laisse ton lard ; ces poulets te font hoc,

Si tu veux employer le quart de ton adresse. "

Maître Renard ainsi flatté,

Comme un autre animal, sensible à la louange,

Quitte sa proie et prend le change.

Mais sa finesse et son agilité

Ne servirent de rien ; car la gent volatile

Trouva promptement un asile.

Notre renard retourne à son premier morceau.

Quelle fut sa surprise ! il voit Maître Corbeau

Mangeant le lard, perché sur un branchage ;

Et qui lui cria : " Mon ami,

A trompeur, trompeur et demi ! "

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Mar 30 Sep - 14:08

Inspiré de Le Corbeau et le Renard ( texte en patois du Pas-de-Calais)

Enn cornal in biau jour (du qu'al l'avaut été querre ?)

Al s'étaut imparé d'in morciau d'caminbert

Et tout contint d'elle même et d'ess bonne aubaine

Al s'étaut involé tout in haut d'in grand quêne


El fromach' d'el cornal y sintaut tellemint bon

Qu'in renard, ed s'in terrier, y n'a sorti tout d'in bond

Ah! louarou qui dit, in diro qu'cha sin l'fromach'

S'inna par ichi, m'in passé, cha séro dommach'


I cachaut d' tout côté, quant'in l'vant sin musiau

Y'aperchut l'cornal, ed su ch'quêne, tout in hau

Aveucque ech' caminbert qui n'y mucho tout s'tête

Bin minsse qui dit ch'renard tout pindant qu'il l'arvette


Inne cornal ch'est si bête, in renard ch'est si malin

Al mingeraud et mi ej n'éro rien

Quel plaisir d'el sintir, non cha n'est pas conv'nappe

Ch'renard, in dijant tout cha, y s'aboul près d'ech lappe


Et pour flatter chel cornal y s'met à dire tout haut

" Et j'nai mi jamais vu, ed ma vie, parel osiau!

Et y'est jamais possible eque cha seuche inne cornal

J' n'ai toudis pas vu d'si belle din tout l'futaille


Cha ché sur, jé n'min pon, si jamais sin cant min'me

Il est si biau à intinn' qu'à vir es habillemint

Y n'ia pas pu biau osiau du qu'in ira dins l'monde

Et din tout l'univers à chin lieu à la ronde"


In intindant tout cha, chet quel cornal, al gobeau

Et pour montrer ess bell' voix, vla qual eq minche in morciau

Couac qu'al fait l'cornal, couac ! pardouffe ech caminbert

Inter les branques d'ech quêne, y dégringole tout jusqu'à terre


Couac, qual fait l'cornal, couac ! ... bravo qui dit ech glouton

Si t'voix al n'est pas belle, tin fromach' y'est bon.


El morale ed tout cha, si y faut vous l'apprinne

Ch'est qui n'faut pas parler, ... tout le temps qu'in a s'bouque plinne

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Craoline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10883
Date d'inscription : 10/03/2007

MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   Ven 3 Oct - 14:26

Marie de France. (XIIeme siècle)

Elle vécut à la cour d’Henri II et d’Aliénor d’Aquitaine. Elle est
considérée comme la première femme poète française. Elle nous a laissé des poèmes
d’amour et un recueil de fables.

Inspiré de Le Corbeau et le Renard


D'un Corbeau qui prit un fromage


Il arriva, et peut bien être,

Que par-devant une fenêtre

Qui en une réserve était,

Vola un corbeau. Il voyait

Des fromages qui s’y trouvaient

Et sur une claie ils gisaient.

Il en prit un et s’en alla.

Un renard vint. Le rencontra.

Du fromage, il eut un grand désir

En manger sa part à loisir.

Par ruse, il voulut essayer

Si le corbeau il peut tromper.

" Ah ! Seigneur, lui dit le goupil,

Comme cet oiseau est gentil !

Au monde n’est aucun oiseau

Que mes yeux ne virent si beau !

Si son chant est comme son corps,

Il est plus précieux que de l’or ! "

Le corbeau s’entend louangé,

Dire qu’il n’est pas égalé.

Il réfléchit qu’il chantera.

Pour chanter, son bien ne perdra.

Son bec ouvrit, et commença.

Le fromage lui échappa.

A terre, le laissa tomber,

Et le renard put l’attraper.

Puis ne se soucia plus du chant

Car du fromage eut son talent.

Moralité

C’est l’exemple des orgueilleux

Qui de grands prix sont désireux.

Par tromperie et par mentir,

On peut à leur gré les servir.

Leurs biens dépensent follement

Par fausse louange des gens.

_________________
_(¯`·._ craoline _.·´¯)
Revenir en haut Aller en bas
http://cielpotamots.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Fables en argot ou pastichés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Fables en argot ou pastichés
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fables de la Fontaine
» Fables amères [Chabouté]
» L'argot de Paname
» Je fais la SAL des fables de La Fontaine
» [chronique] Fables de Willingham & Medina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Papotage :: Présentation :: Us et Coutumes-
Sauter vers: